Comment devenir freelance graphiste ?

Pour devenir freelance graphiste, il vous faut suivre des étapes bien définies. Découvrez nos conseils pour réussir dans ce domaine.
devenir freelance graphiste
Table des matières

L’un des principaux avantages de devenir graphiste indépendant est la possibilité d’évoluer vers différents métiers d’avenir. Le travail de freelance graphiste vous permet également de mener vos missions à votre rythme. Toutefois, pour en devenir un, il est essentiel de suivre des étapes bien définies. Afin de vous aider dans votre cheminement pour devenir freelance graphiste, voici une liste des choses les plus importantes à faire.

Connaître les qualités indispensables pour devenir freelance graphiste

Avant de vous lancer dans différentes démarches pour devenir freelance graphiste, vous devez avoir certaines qualités fondamentales.

La communication

Un freelance graphiste doit pouvoir communiquer facilement l’histoire, la marque et les idées d’un client. Ses compétences en communication lui permettent également de présenter, charmer et faire des négociations. Toutefois, il doit rester professionnel dans les situations délicates et être clair avec ses clients sur les briefs.

Les mains de deux graphistes travaillant ensemble sur un bureau où sont posés un ordinateur portable, des palettes de couleur, un clavier et une tablette.

La curiosité

Pour évoluer dans votre métier et mener à bien votre activité, vous devez également être curieux et aimez l’art. Il faudra de même vous intéresser au monde qui vous entoure. Un freelance graphistedoit également avoir tendance à apprendre et à connaître de nouvelles choses. Cela lui permet d’explorer tout ce qu’il voit dans les moindres détails et dans une vue d’ensemble.

La passion et le dynamisme

Vous ne vous retrouverez pas dans une industrie créative si vous n’êtes pas passionné de ce que vous faites. En effet, même avec passion et talent, le graphisme est avant tout un travail d’amour. Il implique inévitablement :

  • Des heures impaires ;
  • De grands changements ;
  • Des briefs irréguliers ;
  • Des charges de travail délicates.

Vous devez utiliser votre passion pour continuer lorsque vous êtes épuisé et cela peut aussi vous apporter des améliorations. Il faudra par ailleurs être dynamique et apprendre à équilibrer les projets et à gérer votre temps.

L’ouverture

En tant que graphiste, vous êtes un artiste, vous devez être ouvert d’esprit et prêt à essayer de nouvelles choses de temps en temps. En effet, il faut être suffisamment ouvert pour recevoir des conseils de sources inattendues. Les grands graphistes indépendants partagent souvent leurs savoirs personnels dans leur travail. Il n’y a donc aucune crainte à vous exposer en vous exprimant ouvertement.

La capacité à accepter les critiques

Faire face aux critiques est peut-être la chose la plus difficile pour tous les freelances graphistes. Néanmoins, vous devez être doué pour prendre des directives et améliorer votre travail. Pour ce faire, l’idéal est de miser sur la communication. Il s’agit d’un processus évolutif qui produit souvent des résultats très positifs.

Suivre une formation en graphisme 

Il existe plusieurs façons de devenir freelance graphiste. En règle générale, les qualifications comprennent les éléments suivants :

  • Éducation et/ou formation spécialisée ;
  • Compétences en informatique ;
  • Portefeuille d’échantillons complétés.

Vous devrez obtenir un baccalauréat dans un domaine connexe comme la conception graphique ou les beaux-arts. Si votre diplôme est dans un domaine différent, il faudra alors suivre une formation technique supplémentaire en graphisme. Cela est généralement requis pour l’embauche par des entreprises ou agences. De plus, des compétences informatiques sont impératives pour pouvoir maîtriser l’utilisation de logiciels de graphisme tels qu’Adobe Photoshop, Illustrator et InDesign.

Créer votre marque personnelle

Une jeune femme tenant un éventail de palette de couleur.

Pour créer votre marque personnelle, commencez par comprendre et articuler qui vous êtes et ce que vous proposez. Ensuite, déterminez ce qui vous rend unique. Tout cela joue un rôle dans votre image de marque personnelle.

Cette dernière représente la manière dont vous faites vous-même votre promotion et celle de vos services. En règle générale, les clients associent les graphistes indépendants à :

  • Leur image de marque ;
  • Leur style de travail ;
  • Leurs divers produits.

La création de votre marque personnelle est indispensable bien que vous puissiez ajouter vos compétences et vos préférences plus tard. Il est recommandé de débuter par la conception de votre logo, de votre site Web et de vos supports marketing.

À cela, s’ajoute également un portefeuille de conception. Malgré l’utilité d’un CV indépendant, c’est du portefeuille de conception dont vous aurez besoin pour valoriser vos capacités. Il vous permettra de présenter votre expérience et votre style. Par ailleurs, cela peut vous mener à :

  • Un diplôme;
  • Des cours en ligne ;
  • Une expérience en entreprise ;
  • Un travail indépendant.

Si vous ne disposez pas assez d’exemples, créez-en d’autres en conservant votre image de marque et votre objectif de départ.

Établir une présence en ligne

Cette étape est très déterminante pour devenir freelance graphiste. L’une des meilleures méthodes pour y parvenir est d’utiliser un site Web optimisé pour le référencement. Celui-ci peut être votre portfolio en ligne et comporter des récits écrits avec chaque échantillon. Il peut également constituer un endroit idéal pour partager une biographie, un blog et des témoignages de clients. Voici d’autres moyens avantageux d’accroître votre présence en ligne :

  • Le réseau professionnel LinkedIn ;
  • Les plateformes sociales spécialisées comme Dribble.

D’un autre côté, vous pouvez utiliser des comptes de plateforme de médias sociaux pour partager et interférer avec d’autres graphistes.

Améliorer votre compréhension de l’aspect commercial

Devenir freelance graphiste nécessite plus que de la créativité et des relations. Vous devrez également bien maîtriser le côté commercial des choses, y compris les techniques de vente et de comptabilité. Pour le marketing et les ventes, il vous faudra apprendre à vous présenter à vos clients.

L'écran d'un ordinateur affichant l'interface d'un logiciel de création graphique.

En outre, il faudra développer des modèles de proposition et de facture à modifier pour chaque client et chaque projet. À cette étape, n’hésitez pas à définir vos tarifs. L’une des parties les plus complexes sera peut-être d’établir vos prix. Il est conseillé de commencer par rechercher comment les autres freelances graphistes facturent. N’oubliez pas non plus de vous informer sur :

  • Leurs expériences ;
  • Leurs formations ;
  • Leurs portefeuilles.

Consultez ensuite les plateformes de marketing indépendantes comme Fiverr pour avoir une idée des avis des clients. En outre, il est possible de proposer à vos clients des tarifs réduits pour certains projets. Par ailleurs, votre charge de travail variera parfois et il faudra planifier des moyens d’en tirer le meilleur parti. L’astuce ici consiste à mettre en place de manière intelligente un budget pour les périodes d’inactivité.

Se faire connaître

Même en ayant de l’expérience en graphisme, il vous faudra du temps pour constituer une liste de clients. Le but est de fournir des services de conception graphique indépendants réguliers et continus. Prenez contact avec des propriétaires de petites entreprises qui viennent de démarrer. N’hésitez pas à leur proposer des aides gratuites pour la conception de leur site internet ou de leur image de marque. Offrez-leur également un tarif réduit en échange d’une analyse et d’une recommandation.

Portez à la connaissance de vos contacts sur LinkedIn et d’autres plateformes de médias sociaux que vous êtes maintenant indépendant. Vous pouvez aussi leur demander de partager la nouvelle sur leurs différents réseaux. Pour terminer, identifiez les marques, les entreprises ou les agences qui produisent elles-mêmes leurs conceptions graphiques ou qui travaillent pour d’autres. Veillez toutefois à ce que leur style soit semblable au vôtre.

Bien choisir son statut juridique 

Le choix d’une bonne structure juridique est indispensable à la gestion d’une société de freelance graphiste. En tant que débutant, il est essentiel de comprendre les différentes options qui s’offrent à vous. La structure juridique de votre entreprise détermine :

  • Vos taux d’imposition et votre régime fiscal ;
  • Vos exigences en matière de gestion et de paperasserie ;
  • Vos capacités de collecte de fonds.

Par ailleurs, notez que les entreprises individuelles et les partenariats sont relativement faciles à démarrer.

Quelques astuces pratiques pour trouver vos premiers clients

Il n’est pas toujours facile de trouver ses premiers clients en tant que freelance graphiste. Voici quelques astuces qui vous aideront à y parvenir.

Une jeune graphiste discutant avec une cliente en tenant dans sa main une palette de couleur. Elles sont devant un bureau sur lequel sont posés un ordinateur portable, une vase de fleur, un smartphone et un pot de crayon en bois.

Présentez clairement votre valeur

Votre valeur est ce qui vous différencie le plus de la concurrence. En la communiquant clairement, il vous sera plus facile de gagner plus de clients. Pour connaître votre valeur réelle, vous devez commencer par vous poser des questions sur vos qualités et compétences, mais également sur vos objectifs.

Faites-vous recommander

Si vous avez des clients satisfaits, demandez-leur des références ou des recommandations. Faites-leur savoir que vous êtes toujours ouvert à parler à de nouveaux clients et appréciez leurs contributions. En fonction des services que vous offrez, vous pouvez aussi établir un programme officiel de parrainage ou de groupement. Au départ, la majorité des clients ne voudront pas vous recommander à leurs concurrents potentiels. Néanmoins, certaines entreprises ont des partenariats de travail et toutes sortes de fournisseurs qui peuvent devenir vos futurs clients.

Assurez-vous de l’état de votre portefeuille

Votre portefeuille de conception graphique est l’un des atouts les plus précieux dont vous disposez pour gagner de nouveaux clients. Ainsi, vous devez vous assurer d’y présenter votre meilleur travail et prendre le temps d’expliquer chaque projet.

Parlez de votre rôle dans le projet, de vos problèmes et de la manière dont vous les avez résolus. Partagez votre portefeuille et ajoutez-y régulièrement de nouveaux projets. Le temps que vous consacrez à votre portefeuille vous rapportera à la longue des dividendes. Cela renforce également la confiance de vos clients potentiels.

Devenir freelance graphiste: en résumé

En somme, pour devenir graphiste indépendant, il est nécessaire de disposer des compétences en conception visuelle et numérique. Vous devez aussi avoir le désir d’être votre propre chef et accepter les responsabilités qui vont avec. Il s’agit, entre autres, de la supervision de l’aspect commercial de votre activité. Ensuite, vous aurez besoin d’une image de marque personnelle et d’un portefeuille de conception exceptionnel. Vous devez enfin améliorer votre présence en ligne.