Slow marketing en entreprise : comment s’en servir ?

Le slow marketing : qu’est-ce que c’est, comment s’en servir ? Zoom sur les tenants et les aboutissants d’une approche marketing orientée vers l’avenir.
slow marketing

Table des matières

Le marketing traditionnel s’est borné à la formule : vendre par la publicité. Ont alors émergé du concept autant de stratégies, comme la lettre d’information, les bannières et les campagnes mobiles. Philosophie fortement ancrée dans l’esprit des marketeurs, le démarchage à répétition a engendré un ras-le-bol généralisé. Devenus insensibles, les consommateurs ont embrassé de nouvelles habitudes. Ils ferment instinctivement les pubs, ignorent les emails et fuient les bannières. C’est dans ce contexte de paradoxe qu’est apparu le slow marketing. Découvrez les principes qui ont forgé cet état d’esprit.

Qu’est-ce que le slow marketing ?

La tendance slow va à contre-courant d’une société en surchauffe. De ce mouvement est né le slow marketing, une pensée qui mise sur le ralentissement.

Une stratégie dérivée du courant slow

Le courant slow est entré en scène pendant les années 80. Dans une atmosphère anxiogène, son objectif initial était de lutter contre le stress qui dévorait le public. Depuis son apparition, cette philosophie de vie a multiplié les adeptes.

Le courant a accouché d’une diversité de déclinaisons : le slow food, le slow life, le slow tourism et, dans un contexte de campagne publicitaire, le slow marketing. Comme son nom l’indique, il freine le rythme de la production publicitaire. Il délaisse la publicité de masse et bascule vers un ciblage et une personnalisation des messages.

A lire également: Comment faire une campagne SMS sur Wordpress ?

Le slow marketing : une occasion de se remettre en question

Le slow marketing signe le démarrage d’une profonde révision de votre programme de communication. Il incite à l’analyse et la réflexion. Il fait usage des techniques d’inbound marketing. Pour rappel, ce dernier désigne l’art de créer des contenus afin d’attirer les clients vers votre marque, une stratégie fidèle à la pensée slow.

Prise de conscience globale, patience et persévérance, tels sont les mots d’ordre du slow marketing. Son adoption assure un résultat porté dans la durée.

Dans l’optique d’une communication durable, l’approche s’appuie sur 3 piliers :

  • la communication de la valeur de votre marque ;
  • l’affirmation de votre potentiel ;
  • la mobilisation d’efforts de communication.

Ces éléments rassemblent les ingrédients d’une action marketing à succès.

Le slow marketing : une technique avant-gardiste

L’approche est la solution à la surconsommation et à la surproduction. Elle s’adapte aux circonstances et invite au changement de comportements.

Elle prime le contenu original à dose homéopathique. Elle refuse le démarchage commercial et préfère un message sincère et profond qui marque les esprits de l’audience.

Sa finalité est d’imbriquer votre marque dans le cœur des consommateurs sur le long terme.

Démarrer le slow marketing dans les meilleures conditions

L’adoption du slow marketing peut vous dérouter au premier abord. Voici les bonnes bases pour un démarrage tout en douceur.

Connaître le client sur le bout des doigts

Les marketeurs ont tendance à stéréotyper les clients. Ils inondent les publicités de clichés et noient les consommateurs dans la masse populaire. Toutefois, connaître les cibles vous aide à monter une stratégie efficace et durable.

La connaissance des cibles soulève 2 techniques : le buyer persona et l’insight consommateur. Le buyer persona ou le personas marketing humanise chaque cible en lui attribuant une identité fictionnelle. Il invente des informations démographiques, biographiques et psychologiques (nom, prénom, adresse, âge, profession, statut, histoire…) à chaque personne qui compose votre audience.

Son élaboration se déroule sur le terrain. Partez à la rencontre de vos prospects. Organisez des groupes de discussions axées sur le partage. Le contact vous aide à cerner leur perception, comprendre leur point de vue et démystifier leur besoin.

L’insight consommateur désigne une pensée, un comportement ou une opinion prédominante chez les consommateurs. Il vous oriente vers la conduite à suivre dans votre élaboration publicitaire.

Se remettre en question et rester sincère

une personne regarde un graphique sur une tablette et prend des notes sur un calepin en tenant un stylo. on aperçoit sur la table un café posé, un téléphone ainsi que d'autres graphiques en papier.
Ne perdez pas de vue vos data

La reconversion au slow marketing est une occasion de revisiter votre stratégie marketing. Mesurez son efficacité. Observez sa cohérence avec votre objectif de campagne et vos perspectives d’avenir.

Pour attirer les prospects, certaines marques n’hésitent pas à vendre du rêve et à présenter dans leur publicité mensongère un produit parfait. La pratique est pourtant contraire aux préceptes du slow marketing. Celui-ci encourage l’honnêteté et la transparence.

Entretenir votre créativité

Le slow marketing réveille votre créativité. Il laisse place aux concepts créatifs et au sens artistique.

Il repousse les limites de votre potentiel marketing. Au lieu de vous cantonner à une campagne publicitaire d’1 à 2 mois, il vous pousse à élargir vos perspectives. Programmez votre communication à un an voire un an et demi. La durée vous donne largement le temps d’approfondir le sujet de vos recherches, de hiérarchiser votre stratégie à plusieurs niveaux, d’enchaîner les tests et d’adapter votre méthode à la réalité du terrain.

Établir une stratégie solide de slow marketing

Le slow marketing est une technique polyvalente qui sert les intérêts de la marque, des consommateurs et de l’environnement, mais comment l’utiliser ?

Dénicher un sujet à traiter pour communiquer avec votre audience

Identifier les valeurs ainsi que l’ADN de votre marque ressortira vos forces et vos faiblesses. La technique est le premier pas vers l’élaboration d’une communication franche et sans artifice. Elle vous aide à trouver une chose à traiter pour interagir avec vos clients. Elle tisse ainsi un lien fort et durable avec votre réseau.

Le sujet abordé est avant tout en adéquation avec votre identité avant d’être lié à votre produit. À titre d’exemple, une marque vendant une boisson énergétique peut discuter du sport et de la santé avec son réseau. Une enseigne fabriquant des produits cosmétiques peut parler de la préservation de l’environnement et de la bientraitance des animaux avec son audience.

Réaliser un état des lieux avant de lancer l’opération

Passez au peigne fin votre méthodologie de communication, listez et triez vos différentes techniques en 2 catégories : l’inbound marketing et l’outbound marketing. Par opposition à l’inbound marketing, l’outbound marketing consiste à approcher le consommateur à travers les canaux de communication afin de lui proposer vos produits ou services. Il prend la forme de démarchage téléphonique, de bannières publicitaires, de mails de masse… Abandonnez vos stratégies d’outbound marketing. Focalisez-vous sur l’inbound marketing.

Après l’analyse arrive le lancement du projet. L’opération appelle à l’usage de quelques outils :

  • les blogs ;
  • les tutoriels ;
  • les vidéos ;
  • les réseaux sociaux ;
  • les témoignages et les avis.

Observez ensuite le feed-back des clients. Une recommandation auprès de leur entourage témoigne d’une satisfaction au plus haut degré. Un retour négatif indique une lacune dans vos démarches.

Rester fidèle aux bonnes pratiques du slow marketing

Le succès du slow marketing passe par une série de bonnes résolutions orientées vers la durée.

Mettre sur pied un contenu à forte valeur ajoutée

Le slow content est une déclinaison du slow marketing. La stratégie résulte de la fusion entre le marketing intelligent et le marketing responsable.

La technique s’attache aux textes à forte valeur ajoutée qui prennent tous leurs sens dans une action marketing modérée. Elle s’intéresse au temps consacré à la lecture du contenu plutôt qu’à l’engagement des consommateurs.

Un contenu de haute qualité met l’accent sur votre expertise. Son établissement prend un temps considérable. C’est pourquoi la technique requiert une révision de votre calendrier éditorial.

Renouveler la stratégie de référencement naturel de votre site web

Certaines entreprises comptent sur le référencement payant. Certes, verser une bonne somme aux moteurs des recherches en contrepartie d’une place privilégiée dans les SERPs (Search engine results pages ou les pages de résultat des moteurs de recherche) semble aisé. Néanmoins, le référencement payant est une solution à court terme. L’arrêt du paiement signifie la disparition de votre site web dans les places stratégiques.

Préférez le référencement naturel. Le SEO engage des méthodes durables : insertion de mots-clés pertinents, les netlinking et backling, les balises et les méta-données ainsi que les publications de contenus de qualité à un rythme soutenu et réaliste.

Primer la qualité à la quantité

Le marketing traditionnel impose la publication d’au minimum 2 contenus par semaine dans votre site web, l’envoi hebdomadaire de lettres d’informations et les posts journaliers sur les réseaux sociaux. La pratique frise la surproduction numérique toutefois néfaste à une relation saine et pérenne avec les consommateurs.

Le slow marketing se concentre à l’essentiel. Il accorde du temps à la réflexion. Il utilise les canaux de communication plébiscités de l’audience afin de les sensibiliser.

Réattribuer le pouvoir aux consommateurs

un homme tient un marteau à la main assis à son bureau. il est sur le point de taper son ordinateur portable avec en faisant une grimace de colère.
Redonnez la voie à vos utilisateurs

Ensevelis sous un amas d’informations inutiles et encombrantes, certains internautes se sentent opprimés. Ils se voient donc obligés de suivre le mouvement et d’entreprendre l’action demandée. D’autres sont devenus insensibles à l’endoctrinement publicitaire et ont choisi la « cécité de l’internaute ». Le comportement se résume à l’adoption d’une oreille et une vue plus sélective.

Le slow marketing passe de l’actif au passif. Il condamne le matraquage publicitaire qui gouverne la décision d’achat des clients. Il redonne les pleins pouvoirs aux consommateurs et leur refait maître de leur fait et geste. La technique se limite ainsi à l’information sans pousser à l’acte d’achat.

Recourir aux outils de slow marketing

Le slow marketing livre une diversité d’outils accessibles et faciles à prendre en main.

Les vidéos

La notoriété des plateformes d’échanges et des réseaux sociaux a renforcé l’efficacité des contenus visuels. Les vidéos sont en effet devenues une puissante arme de persuasion.

Elles ont l’avantage de divertir tout en informant. Elles ajoutent aussi un caractère humain à une stratégie résolument numérisée.

Afin de répondre aux interrogations des internautes, montez une vidéo de présentation de votre entreprise. Elle démontrera votre histoire, votre activité, vos valeurs, votre politique et votre philosophie de vie.

Vous pouvez aussi joindre et agrémenter d’une vidéo explicative vos contenus textuels dans votre site web.

Les blogs

Certaines entreprises se servent uniquement de leur blog en tant que levier promotionnel. Pourtant, l’instrument a plusieurs cordes à son arc.

Outil par excellence d’une stratégie de ralentissement, le blog vous connecte à votre communauté. Il s’agit d’un canal de communication de premier choix dédié au partage et au divertissement. Il nécessite une alimentation en contenus percutants.

Renforcer votre présence en ligne demande aussi l’usage des réseaux sociaux. À l’inverse des blogs qui réclament des contenus longs, les pages des réseaux sociaux se contentent d’un message clair, court et concis.

Les avis et les témoignages

Les avis et les témoignages d’anciens clients constituent les preuves de votre professionnalisme et de votre crédibilité auprès des prospects. Ils s’y réfèrent afin de se mettre en confiance avant tout acte d’achat.

La collecte d’avis et de témoignage appelle à la mise en place d’un système de recueil. Placez-le à la fin des procédures d’achat : après la livraison du colis ou après le paiement. Invitez vos clients à laisser un avis et une note sur la qualité de vos produits ou de vos services.

Les tutoriels

Les tutoriels interviennent dans le cas d’un produit ou d’un service complexe à comprendre. Ils seront la première initiation à leur usage. Les tutoriels enseigneront les clients sur le mécanisme.

Dédiez donc un emplacement spécifique de votre site web (un menu, un onglet, une page spécifique…) aux tutoriels en images, en textes et en vidéos. Vous pouvez aussi accompagner vos colis d’un tutoriel indiquant le montage et l’utilisation du produit.

Les avantages du slow marketing

dans une salle de réunion, un homme est assis devant son ordinateur portable. d'autres personnes sont assises autour. des viennoiseries sont disposées sur la table dans de petites assiettes.
Soyez plus à l’écoute de vos clients

Le slow marketing signe le départ d’une communication durable. La technique s’inscrit dans une démarche responsable et répond aux nouvelles attentes des consommateurs.

Le slow marketing : une arme à double bénéfice

Le slow marketing profite aussi bien à la marque qu’aux consommateurs. D’une part, elle attire l’attention du prospect. Elle capte aussi bien son intérêt que son l’affect. Elle érige et renforce votre relation fondée sur le respect et l’honnêteté.

D’autre part, la pratique développe un sentiment de respect, de compréhension et d’écoute chez le consommateur. Les contenus à forte valeur ajoutée lui sont précieux et utiles au quotidien.

Accroître l’engagement communautaire

Tout le monde peut partager des images, des vidéos et des textes. Cependant, proposer un contenu responsable et de bonne qualité est une capacité exclusive des experts. Un message percutant est l’assurance d’un engagement de l’audience, le point de départ à leur fidélisation.

Néanmoins, force est de constater que de nos jours l’engagement s’affaiblit au fil du temps. La qualité discutable des techniques de communication explique cette tendance. À ce facteur s’ajoutent la surcharge d’informations promotionnelles et la redondance des incitations.

Le slow marketing inverse la tendance du désengagement en réattribuant les clés entre les mains des consommateurs.

Mettre un terme à la saturation publicitaire

Contrairement à la surproduction de contenu, la capacité des consommateurs est limitée. Ainsi, la surabondance d’informations les gêne, voire les exaspère. C’est la raison pour laquelle les consommateurs se sont refermés à la « cécité des internautes ».

Le premier objectif du mouvement slow est de freiner la machine de production infernale du marketing traditionnel. Il met un terme à la saturation publicitaire qui infeste les écrans. Il propose un contenu pertinent, riche en informations utiles et digestes.

Fidéliser les clients

La démarche renforce et pérennise le lien entre la marque et l’utilisateur. Elle chasse les promesses de style : livraison express et contenus journaliers. Elle préfère la qualité, quitte à se faire dépasser par les concurrents en matière de rapidité.

Dans une transition vers le slow marketing, bannissez donc la méthode « vendre à tout prix ». Mobilisez votre attention et vos efforts sur les besoins de vos prospects. Après leur premier achat, entamez les procédures de fidélisations par une mise en confiance progressive, avec une newsletter par exemple. Placez toujours l’humain au centre de votre attention.

Le slow marketing : en résumé

Le slow marketing qu’est-ce que c’est comment s’en servir, pourquoi y recourir, quel est son intérêt ? Autant d’interrogations envahissent votre esprit.

Dérivé du mouvement slow, le slow marketing consiste en une tendance centrée sur le ralentissement. Il pousse à l’analyse, à la réflexion et à la révision de votre stratégie marketing. La technique avant-gardiste loue le concept du « lentement, mais surement ».

La reconversion vers le slow marketing démarre en douceur par une identification et une compréhension de la complexité de votre audience. Remettez-vous ensuite en question et réveillez votre esprit créatif. Avant le lancement de votre projet, réalisez un état des lieux. Établissez une stratégie solide fondée sur l’identité de votre marque.

Tout au long de votre transition, concoctez des contenus à forte valeur ajoutée. Érigez un bon plan de référencement naturel. Privilégiez la qualité à la quantité. Réattribuez le pouvoir aux consommateurs.

La stratégie marketing appelle aussi à l’usage de quelques outils : les vidéos, les réseaux sociaux, les tutoriels, les avis et les témoignages ainsi que les blogs.

Le slow marketing offre plusieurs bénéfices aussi bien pour la marque que le consommateur. Il augmente le taux d’engagement des consommateurs. Il supprime la saturation publicitaire. Il contribue à la fidélisation des clients.

Que pensez-vous du slow marketing ? Êtes-vous prêt à franchir le cap et à lancer votre transition vers une démarche durable ? Expliquez votre réponse dans les commentaires.