Cocon sémantique : donnez à Google ce qu’il veut !

Découvrez le guide ultime du cocon sémantique ! Définition, avantages, inconvénients et mode d’emploi, soyez prêt à lancer votre stratégie!
cocon sémantique

Table des matières

Quand on fait ses recherches pour savoir quelle stratégie SEO adopter, difficile de déchiffrer toutes les tendances. Pourtant le cocon sémantique est une stratégie payante, puisqu’elle utilise la puissance du maillage interne pour faire ranker un site, même sur des requêtes ultra-concurrentielles. Que faut-il savoir du cocon sémantique ? Dans cet article, nous vous précisons le concept et le mode d’emploi pour réussir à rentabiliser votre cocon sémantique. Vous saurez tout des avantages et des inconvénients de cette méthode de référencement. Nous vous donnons même une astuce pour aller encore plus loin dans une stratégie qui paie !

C’est quoi un cocon sémantique ?

La notion de cocon sémantique fait référence à l’organisation d’un site web sous forme de grappes de contenus basés sur des idées sémantiques proches. L’idée derrière le concept du cocon, c’est de prouver son expertise aux moteurs de recherche et aux internautes en proposant des contenus habilement hiérarchisés : le haut de la chaîne est généraliste, et plus on descend les niveaux de liens, plus le contenu sera ciblé et spécifique.

Construire une architecture de site web sur des intentions de recherches est une stratégie SEO qui fonctionne extrêmement bien avant la création de son site, pendant une refonte totale ou suite à une pénalité Google. Comme le dit Olivier Andrieu dans ses vidéos détaillées, beaucoup de webmasters soutiennent que leurs contenus sont organisés en cocons sémantiques alors qu’en réalité, très peu maîtrisent cette stratégie. À quel concept le cocon fait-il opposition ? 

Un cocon sémantique illustré avec une visualisation hierarchique circulaire selon visibilis
Un exemple de cocon sémantique dans une visualisation hiérarchique circulaire. Source: Visibilis

Quelle est la différence entre cocon sémantique et siloing thématique ?

La stratégie de siloing thématique est opposée à celle du cocon sémantique. En effet, cette dernière ne s’articule pas autour de thématiques représentées par des mots-clés, mais autour de groupes de pages ou le champ sémantique est développé en fonction des requêtes les plus recherchées sur Google

Rappel sur le siloing thématique pour mieux comprendre la stratégie de cocon sémantique

Le siloing thématique est la technique d’organisation de pages web la plus courante. Sur tous les gros sites web, le contenu est travaillé autour de thèmes. Sur les sites de e-commerce par exemple, le siloing thématique est flagrant, car les pages sont articulées autour de catégories de produits. Pour une e-boutique de bricolage, on peut ainsi trouver les catégories jardin, décoration, maison, outillage. Les pages de chaque silo dépendent toutes de la page catégorie et sont généralement hermétiques aux autres silos.

Une architecture web en siloing thématique selon Semji
Le siloing thématique pour un e-commerce permet de subdiviser la thématique catégories et sous-catégories. Source: Semji

En résumé, la stratégie de siloing thématique s’articule autour de l’offre par thématiques alors que la stratégie de cocon sémantique se base sur les demandes des internautes sur Google.

Comment construire un cocon sémantique efficace ?

Plusieurs étapes sont nécessaires pour construire un site aux contenus impeccablement maillés et organisés en cocon sémantique. Avant de voir le mode d’emploi, éclaircissons les termes spécifiques à cette stratégie.

Comment se présente concrètement un cocon sémantique ?

Le but est de mailler correctement toutes les pages en les hiérarchisant autour d’une requête. Voici les niveaux des pages composant un cocon sémantique :

– La page cible : c’est la page la plus haute dans l’arborescence. Son objectif est de ranker sur une requête généraliste. Vous verrez qu’elle demande un travail dantesque, tant sur les graphismes que sur la richesse de rédaction, A/B test et autres.

– Les pages intermédiaires : leur rôle est de pousser la page cible ou une autre page intermédiaire en regroupant les pages inférieures (les pages distantes).

– Les pages distantes : ce sont les pages finales qui visent à pousser les pages intermédiaires.

Les liens doivent ensuite relier la page cible aux pages intermédiaires qui seront elles-mêmes liées aux pages distante. Il est également important de penser aux liens internes entre pages filles-mères et entre pages sœurs. Comment organiser les différents niveaux du cocon sémantique ? À quoi faut-il penser quand on veut construire un maillage interne efficace ? Découvrez dès maintenant toute la marche à suivre pour vous lancer dans cette stratégie SEO qui plaît à Google.

Schéma d'un cocon sémantique basique où les relations entre les pages sont représentées par des flèches.
Schéma d’un cocon sémantique basique où les relations entre les pages sont représentées par des flèches.

Quelles sont les étapes à suivre pour élaborer un site web maillé en cocon sémantique ?

1. Déterminez l’intention ou l’idée principale à développer et à faire ranker. Il y a de fortes chances que la requête qui en ressort soit très concurrentielle.

2. Analysez la concurrence et sa difficulté puis fixez un nombre de pages à inclure dans votre cocon.

3. Dressez une liste de sujets pour chaque page web du cocon.

4. Classez ces pages en trois niveaux : pages cibles, pages intermédiaires et pages distantes.

5. Établissez un maillage réfléchi et cohérent entre toutes ces pages.

6. Produisez ou faites produire votre contenu optimisé pour le référencement. Diversifiez au maximum les types de contenus : textes, vidéos, podcasts, infographies, etc..

7. La stratégie SEO du cocon sémantique peut être coûteuse : copywriting, graphismes, production vidéo, etc… Assurez-vous d’avoir les moyens à hauteur de vos ambitions, c’est crucial dans la réussite de cette stratégie de référencement.

Réussir sa stratégie de cocon sémantique en respectant les règles d’or

Quelles sont les règles d’or à respecter impérativement pour être certain que votre cocon sémantique soit rentable ? Il y a trois choses à soigner absolument pour réussir votre analyse sémantique. Quelles sont-elles ?

Brainstormer de manière approfondie et prioriser l’empathie avec l’internaute

Puisque le cocon sémantique est une stratégie SEO axée sur les intentions de recherche, il est primordial de viser la bonne cible. Pour cela, construisez un buyer persona complet et riche. 

Mettez-vous à la place de l’internaute qui cherche sur Google. Il faudra penser à chaque question, toutes les objections et les recherches liées à votre requête cible. Pour cela, servez-vous d’outils tels que Answer The Public, Qora pour vous donner des idées. Servez-vous aussi des suggestions Google en pied de page, les requêtes « People also ask« , vous pouvez approfondir le brainstorm grâce à des associations d’idées.

Des silhouettes de personas sur fond bleu avec des bulles qui représentent les idées et centres d'intérêt des prospects
L’empathie est une valeur nécessaire à la réussite de votre cocon et la compréhension parfait de votre/vos persona(s) est la clé

Budgétiser strictement tous les coûts

Construire sa stratégie de référencement web sur un cocon sémantique coûte de l’argent. En effet, vous allez devoir travailler sur des dizaines et des dizaines de pages pour que les liens soient efficaces dans le ranking de la page cible. Cette-dernière doit d’ailleurs être extrêmement complète, riche et dense. Cela impliquera le travail d’un copywriter expérimenté, d’un graphiste, d’un photographe, voire d’un vidéaste professionnel.

Les pages intermédiaires et distantes coûteront moins cher, mais il est nécessaire d’y injecter la qualité qui plaira à Google et les visiteurs. Ainsi, confiez la rédaction à un professionnel et ne lésinez pas sur la qualité de chaque page

Le coût de votre cocon sémantique peut facilement atteindre plusieurs milliers d’euros ! Pensez alors à budgétiser tout en amont pour mener à bien votre projet sans avoir peur de l’obstacle financier.

Bâtir une page selon une architecture précise

Laurent Bourelly, l’inventeur du concept de cocon sémantique, préconise une architecture précise pour chaque page. Ainsi, le maillage interne se montrera efficace. Cette structure n’a rien de magique, elle repose sur les mécanismes de calcul du Pagerank. En effet, les liens n’ont pas la même puissance selon leur place sur la page. La stratégie qui fonctionne ? Placer :

– en début de page un lien vers la page-mère ;

– dans le corps de texte, au milieu, les liens vers les pages intermédiaires et distantes ;

– en bas de page les liens vers les pages sœurs.

Bien entendu, ces recommandations ne sont qu’un résumé de la théorie complète sur le sujet. Après la lecture de cet article, n’hésitez pas à approfondir vos connaissances grâce à des grands noms du SEO, comme Bourelly, Andrieu ou les frères Peyronnet !

Les avantages et les inconvénients d’une stratégie de cocon sémantique en SEO

Apprivoiser Google grâce au cocon sémantique n’est pas un long fleuve tranquille ! Maintenant que vous connaissez le fonctionnement de cette stratégie puissante de référencement naturel, pesons les bénéfices et les inconvénients de ce choix.

Une structure de site web en cocon sémantique Vs une structure web non optimisée
Illustration de Plezi qui compare, à droite, son arborescence non optimisée à une structure en cocon sémantique à gauche

Les bénéfices que vous offre une stratégie SEO basée sur le cocon sémantique

Produire des dizaines de pages sémantiquement riches et des contenus diversifiés est payant ! Pourquoi devriez-vous commencer dès aujourd’hui une analyse sémantique pour votre site web ? Les avantages du cocon sémantiques sont nombreux :

  • La possibilité de se placer sur les requêtes très concurrentielles ;
  • Offrir aux moteurs de recherche exactement ce qu’ils veulent : en traitant l’univers d’une requête de manière approfondie, vous vous assurez de proposer une réponse dans les nombreux contenus liés entre eux ;
  • Faciliter le crawl des robots Google grâce à une organisation très structurée ;
  • Diminuer le budget de netlinking pour atteindre les mêmes résultats. 

Les inconvénients d’un référencement optimisé par un cocon sémantique

En dépit des apparences, le cocon sémantique n’est (peut-être) pas LA méthode magique qui propulsera votre site web dans la SERP de Google. Il est important de comprendre aussi les défauts de ce système. Ainsi, vous pourrez prendre des décisions éclairées quant à votre stratégie de référencement !

  • Personne ne peut savoir combien de temps ce système sera efficace. Le cocon sémantique reste une stratégie de référencement qui manipule l’algorithme. La multiplication des liens et des ancres exactes est tout à fait tolérée par les moteurs de recherche et par la loi. Cependant, nous ne sommes pas à l’abri d’un changement radical de l’algorithme Google.
  • Le budget de mise en place d’un cocon sémantique est considérable. Même si vous vous servez de la génération automatique de contenu GPT-3 par intelligence artificielle, il faut pouvoir assurer la quantité et la qualité à un niveau constant d’excellence. La mise en page et les graphismes sont d’une importance capitale et coûtent cher. La production de vidéos demande également des moyens solides.
  • Contrairement à d’autres stratégies SEO, vous n’avez pas droit à l’erreur sur votre cocon sémantique. Le reste de votre site web doit adhérer parfaitement à l’architecture du cocon. Par exemple, les « mégas menus » avec des dizaines de liens anarchiques seront contre-productifs et anéantiront vos efforts investis sur le cocon.

Mon site est structuré en cocon sémantique, comment aller plus loin dans ma stratégie SEO ?

Maintenant que le gros du travail est fait, vous voulez pousser le concept du cocon sémantique encore plus loin ? Investissez dans de nouveaux cocons sémantiques ! On sait que la popularité du Page Rank se transmet encore mieux entre domaines soigneusement organisés. Pour renforcer la puissance SEO de votre cocon sémantique, voici la marche à suivre :

– créez plusieurs cocons sémantiques en-dehors du domaine que vous avez travaillé ;

– linkez votre cocon sur votre money site : bravo, vous venez de créer un Private Blog Network !

Le private blog network ou pbn représentant des sites satellites boostant le money site
Pour profiter au maximum de cette stratégie il convient que chaque PBN soit sémantiquement proche du cocon qu’il pousse

Veillez à rester sémantiquement proche entre les sites web, le transfert d’autorité n’en sera que plus fluide et récompensé par Google. Dans ce cas de figure, gagnez du temps en n’achetant que des noms de domaine expirés qui ont déjà un bon score d’autorité.

Conclusion : comment satisfaire Google et maximiser son référencement grâce au cocon sémantique ?

Que faut-il retenir de la notion de cocon sémantique ? C’est une stratégie SEO qui fonctionne très bien, à condition de :

  • Brainstormer les intentions de recherches Google correctement en se prêtant à un exercice de persona poussé ;
  • Bien classer les pages par niveau hiérarchique (cible, intermédiaire, distant) et organiser tout le linking sur une mindmap pour s’y retrouver ;
  • Bien respecter la structure des pages en prenant compte du poids des liens sur une page;
  • S’entourer de professionnels compétents pour la production de tous vos contenus ;
  • Budgétiser précisément la mise en place et l’entretien du cocon sémantique ;
  • Connaître les avantages et les inconvénients du cocon sémantique pour vous lancer ou non dans ce travail titanesque ;
  • Voir encore plus loin que la stratégie d’origine, en pensant au PBN si vous voulez renforcer plusieurs cocons sémantiques !

Pour en savoir plus sur ce concept inventé par Laurent Bourelly, vous pouvez vous former à la source, ou vous informer auprès des frères Peyronnet ou même d’Olivier Andrieu.
Et si vous souhaitez mettre en place un cocon sémantique en gagnant du temps, contactez-nous. Ingenius peut vous aider à développer le ranking  de votre site web !