14 astuces pour augmenter le taux de conversion d’un e-commerce

Vous souhaitez augmenter le taux de conversion de votre boutique mais vous ne savez pas comment faire ? Découvrez 14 astuces pour y arriver.
augmenter le taux de conversion

Table des matières

Le taux de conversion e-commerce est la clé du succès de toute entreprise. C’est un indicateur qui permet d’évaluer le nombre d’utilisateurs qui réalisent une action par rapport au nombre total de visiteurs. En e-commerce, cette action peut être l’achat d’un produit ou le téléchargement d’un catalogue par exemple. Mais comment savoir si vous avez un bon taux de conversion ? En effet, vous devez commencer à vous inquiéter si ce taux est inférieur à 2%. La moyenne d’un taux de conversion est de 2% à 5% et un excellent taux de conversion peut aller jusqu’à 20%. Alors comment faire si le taux de votre e-commerce n’est pas avantageux ? Comment augmenter le taux de conversion ? Découvrez 14 astuces dans cet article.

1. Testez et analysez la performance et la pertinence de votre contenu

Pour tester le contenu de votre site e-commerce, vous devez commencer par rédiger avec soin vos contenus. Ensuite, votre contenu devra être soumis à la rigueur des tests par répartition. Appelé A/B testing, les tests par répartition sont en fait une technique marketing grâce à laquelle vous testerez la meilleure version du contenu de votre site e-commerce.

En tant que marchand en ligne, vous devez pouvoir offrir à vos clients et à vos visiteurs une expérience utilisateur unique à travers un contenu qualitatif. C’est ainsi que vous pourrez rendre votre e-commerce plus performant et accroître votre taux de conversion.

En outre, prenez le soin de choisir les mots qu’il faut afin de créer un lien émotionnel avec vos clients et visiteurs. Vous les motiverez ainsi à passer à l’action et à acheter. Utilisez par exemple des mots déclencheurs qui susciteront surtout l’excitation et l’urgence.

2. Augmentez la vitesse de chargement sur votre site e-commerce afin de booster les conversions

Si votre site e-commerce est trop lent, les consommateurs abandonneront très vite leurs paniers. Alors, il est essentiel de réduire le temps de chargement. Une étude de Google a d’ailleurs révélé que lorsque votre site internet prend plus de trois secondes à se charger, près de 53% des visiteurs se désintéressent. Et cela est tout à fait compréhensible, ne trouvez-vous pas ? Lorsque la situation est telle, votre chiffre d’affaires et l’expérience utilisateur sont négativement affectés. Or votre objectif doit être de pousser le plus grand nombre de vos visiteurs à concrétiser un achat, afin de les transformer en clients.

De ce fait :

  • pensez à évaluer la rapidité de votre site e-commerce à l’aide de Google PageSpeed, Pingdom ou GT Metrix ;
  • supprimez les plug-ins qui n’apportent rien à votre boutique en ligne ;
  • choisissez un hébergement web de bonne qualité ;
  • optimisez les vidéos et les images que vous ajoutez à votre boutique en ligne ;
  • ne surchargez pas votre site de liens.
GT Metrix est un outil gratuit d’analyse des performances de votre site web

3. Apportez fluidité et ergonomie à la navigation sur votre site e-commerce

Un des facteurs qui affecte grandement l’expérience utilisateur et permet de convertir sur un site e-commerce est la navigation. Dès lors, vous devez veiller à ce que la navigation sur votre site e-commerce soit fluide et ergonomique. Tout en permettant aux visiteurs d‘accéder aisément à vos différents produits ou articles.

Sachez qu’aujourd’hui il existe un grand nombre de développeurs web et d’agences de création de sites web compétents. Les sites e-commerce présents sur le web sont souvent créés par des professionnels. Par conséquent, la concurrence sur le marché de l’e-commerce est rude. Votre boutique en ligne se doit d’être impeccable. Pour rendre plus ergonomique la navigation sur votre site e-commerce :

  • les informations importantes doivent être claires, visibles, précises et facilement accessibles. Les visiteurs doivent en un coup d’œil pouvoir trouver réponses à leurs préoccupations ;
  • classez vos produits et les catégories suivant un ordre logique et intuitif ;
  • installez un moteur de recherche sur votre site, qui permettra aux visiteurs d’accéder facilement aux informations et aux produits ;
  • mettez en place un fil d’Ariane grâce auquel les utilisateurs se retrouveront aisément au cours de leurs recherches.

4. Veillez à l’attractivité et à la qualité des fiches produits

Retenez qu’en e-commerce, l’élément qui finit par inciter les potentiels clients à l’achat est bien « la qualité des fiches produits ». Eh oui, ils ont l’air banal mais les fiches produits sont des contenus qui renseignent le consommateur sur les caractéristiques et avantages qui rendent un produit unique. De façon plus concrète, c’est l’image que vous donnez du produit qui créera chez le client le sentiment d’urgence et l’impression qu’il ratera quelque-chose s’il n’agit pas.

Qu’il s’agisse du visuel ou du contenu des textes, les fiches produits doivent être irréprochables et bien travaillées. Le prix et les propriétés importantes du site doivent être visibles. De plus, le texte descriptif doit permettre à l’internaute de se projeter avec le produit et vos titres doivent accrocher.

Pour finir, veillez à la qualité des vidéos et des images. Les photos doivent être originales et captivantes afin de donner envie aux visiteurs d’effectuer un achat.

5. Améliorez le tunnel de paiement

Les chiffres montrent qu’arriver à la page de paiement, un grand nombre de visiteurs ne concrétisent pas leur achat. Or en commerce électronique, cet abandon a un impact négatif sur le chiffre d’affaires. Pour ce faire, vous devez travailler efficacement à l’optimisation du processus de paiement et à la réduction des paniers abandonnés. Ce n’est qu’ainsi que le taux de conversion de votre e-commerce pourra s’améliorer.

Alors, à l’étape du paiement des articles, vous pouvez mettre en place certaines initiatives afin de ne plus faire fuir les clients. Il s’agira notamment :

  • de rendre plus attractif la page de paiement (design et efficacité) pour offrir une belle expérience utilisateur ;
  • de réduire au maximum les champs à remplir. Ne demandez pas aux visiteurs plus d’informations qu’il n’en faut. Tenez vous-en aux informations nécessaires (information de paiement, coordonnées, exigences concernant le produit, détails d’expédition) ;
  • de vérifier régulièrement sur les navigateurs et les différents appareils, vos pages de paiements pour déceler rapidement les problèmes techniques et y remédier si nécessaire ;
  • d’inscrire un numéro de téléphone que le client peut contacter ;
  • pour les visiteurs qui ne souhaiteraient pas s’inscrire, de permettre la réalisation des achats en tant qu’invités. D’ailleurs, la plupart des visiteurs ne souhaitent pas créer de compte avant d’effectuer leurs achats.

6. Proposez plusieurs modes de paiement

Afin de rassurer vos visiteurs et d’augmenter votre taux de conversion par la même occasion, il est indispensable de proposer aux clients plusieurs moyens de paiement. Vous montrerez ainsi que votre entreprise accorde une réelle importance à ses visiteurs et clients. En outre, ne perdez pas de vue le fait que le paiement est la partie la plus cruciale du processus d’achat. Chaque détail est à prendre en compte.

Adaptez-vous aux besoins de vos clients et proposez Stripe, PayPal, les virements bancaires, etc. En prenant en charge plusieurs modes de paiement, vous réduirez considérablement les risques que les clients ne procèdent au paiement. Sur votre page d’accueil vous pouvez déjà afficher clairement les modes de paiement que vous acceptez. Vos clients n’en seront que plus heureux.

7. Rassurez vos visiteurs en ajoutant des preuves sociales

Trustpilot est une excellente plateforme pour afficher et collecter des avis de vos clients

Vous savez, pour que vos visiteurs aient envie de vous faire confiance, vous devez leur fournir les raisons de le faire. Vous devez leur montrer que vos services et vos produits ont déjà été très bénéfiques à plusieurs personnes. Et rien de mieux que les preuves sociales.

La preuve sociale est en fait un concept qui se traduit par le fait que des personnes copient le comportement d’autres personnes. C’est un phénomène psychologique et social dont vous pouvez vous servir pour influencer vos visiteurs.

Ainsi, pour améliorer le taux de conversion de votre site e-commerce grâce à la preuve sociale, commencez par afficher les avis clients. Sur toutes vos pages produits, affichez les avis clients réels. Qu’ils soient positifs ou négatifs. Surtout, ne craignez pas les avis négatifs du moment où ils sont acceptables. Vos clients auront encore plus confiance en vous.

D’autre part, affichez également les notes moyennes que reçoivent vos produits. Lorsque ces notes moyennes sont supérieures à 4 étoiles, votre taux de conversion augmentera considérablement.

8. Ne négligez pas les boutons CTA

Les Call-to-Action (CTA) contribuent énormément au processus de conversion en e-commerce. Ils influencent donc inévitablement le taux de conversion. Habituellement, il s’agit de petites phrases interrogatives ou exclamative qui motivent l’utilisateur à passer à l’action. Ces phrases peuvent être par exemple : « qu’attendez-vous? », « ne perdez pas de temps ! », « abonnez-vous ! ».

A ce titre, les boutons CTA doivent être captivants et accrocheurs. Ils doivent être bien visibles, comme ceci. Évitez les boutons dans des coloris fades et tristes comme le blanc ou le gris. Pour que vos visiteurs voient clairement ce qu’ils doivent faire, rendez-les bien visibles, à travers des couleurs pétillantes et les polices qu’il faut. Nous vous recommandons d’utiliser les campagne d’à/b testing pour tester fréquemment les aspects importants d’un bon Call-to-Action. Il s’agit du contenu, de la forme, de la couleur et de la position. N’oubliez donc pas : les CTA en e-commerce ont un grand impact sur le taux de conversion.

9. Étudiez minutieusement le parcours client

À quoi une telle analyse vous servira ? Eh bien, en la faisant, vous pourrez définir les moyens appropriés pour récupérer les paniers abandonnés par les clients. Lorsque vous analysez le parcours client, vous êtes en mesure de vivre vous-même l’expérience que vos clients vivent lorsqu’ils sont sur votre site e-commerce. En étudiant ce processus, vous pourrezdonc améliorer plus efficacement la pertinence et la personnalisation de vos services en tant que boutique en ligne.

Supposons que vous ayez mis en place sur votre site un parcours automatisé d’abandon de panier. Est-ce que cette initiative améliore les conversions ? Est-ce que les données incluent les produits qui ont été réellement abandonnés ? Autant de questions qu’une analyse du parcours clients vous aidera à élucider.

Par ailleurs, vous avez également la possibilité d’aller dans Google Analytics pour examiner le tunnel de conversion. Et c’est aussi très pratique pour récupérer des paniers abandonnés. Vous pourrez optimiser ainsi le parcours global visiteur et augmenter le taux de conversion.

10. Accompagnez vos visiteurs en ajoutant un live chat

Enncore une fois, l’acte d’achat est influencé par la confiance et l’assurance. Un total de 82% des internautes ont affirmé qu’ils se sentent plus en confiance et rassuré lorsque la boutique e-commerce offre un dispositif de chat en ligne, accompagné d’un conseiller. La mise en place du chat live vous permettra donc d’être plus présent pour vos visiteurs et clients tout au long de leur processus.

Les clients qui souhaitent une assistance immédiate profiteront d’un soutien permanent et instantané. Alors, plus ils bénéficieront d’une expérience optimale, plus ils reviendront vers vous et feront la promotion de votre marque. En clair, un message tout simple d’un chatbot ou d’un conseiller pour aider vos consommateurs augmenteront considérablement votre taux de conversion e-commerce.

11. Interagissez avec vos clients et personnalisez les parcours clients

Vos clients doivent pouvoir bénéficier d’un service client efficace. Vous devez toujours prendre en compte leurs besoins et exigences, afin de répondre toujours mieux à leurs besoins. Car plus votre marque se développera, plus votre clientèle sera exigeante. D’où la nécessité de bien la connaitre. Et pour bien connaitre votre cible, vous devez humaniser la relation client et interagir avec les clients régulièrement.

En interagissant avec vos clients, vous pourrez comprendre davantage leur logique et leur langage. Discutez avec eux via vos canaux d’assistance, vos réseaux sociaux, votre blog. Vous pouvez réaliser par exemple des sondages par e-mail ou sur vos pages d’assistance (courts sondages) pour recueillir les besoins de vos clients. Vous pourrez par la suite récompenser les clients qui vous auront accordé de leur temps. C’est en comprenant vos clients que vous parviendrez à leur présenter comme il faut tous les avantages de vos offres pour eux. Et vous pouvez être sûr que votre taux de conversion augmentera.

12. Créez l’effet d’urgence

Pour augmenter le taux de conversion de votre e-commerce, pensez à créer chez vos clients un sentiment d’urgence. En réalité, il s’agira de susciter en eux la peur de rater quelque chose ou de manquer une belle affaire. On appelle cette technique le Fear of Missing Out (FOMO). C’est un déclencheur psychologique qui fera augmenter votre taux de conversion ainsi que vos ventes. Pour susciter ce sentiment chez les consommateurs dans votre e-commerce :

  • affichez sur la page produit les niveaux de stocks de faibles niveaux créent le sentiment d’urgence ;
  • montrez à vos visiteurs le nombre d’utilisateurs intéressés par le produit en question (le client verra ainsi la valeur du produit) ;
  • envoyez un message d’alerte par e-mail ;
  • ajoutez au panier un délai d’attente.

Essayez donc de mettre en pratique l’une de ses idées dans votre e-commerce. Mais rappelez-vous toujours que le but est d’inciter vos clients à l’action tout en faisant preuve de bienveillance.

13. Soyez clair sur les conditions de retour et les frais de port

Vous êtes une entreprise e-commerce qui se respecte. De fait, vous devez faire preuve de transparence en ce qui concerne les frais de livraison. N’attendez pas que le client soit au bout du processus d’achat avant d’afficher les frais de port. Soyez clair et explicite dès le départ. Alors, qu’il s’agisse des frais de port ou des conditions de retour, vous devez préciser de façon claire et concise tous les détails et informations liés à la commande.

Vous pouvez de ce fait créer une page FAQ afin que les clients y retrouvent toutes les réponses aux questions qu’ils se posent. Mais vous devez toujours préciser les conditions de retours et les frais de livraison au niveau des pages produits.

Vous pouvez aussi décider d’effectuer les livraisons gratuitement. Vous êtes peut-être un peu sceptique à cette idée mais c’est une idée très ingénieuse. D’abord, aucun client ne résiste à la douce musique de ces deux mots : livraison gratuite. Tout ce que vous aurez à faire c’est de trouver une façon d’inclure directement les frais de port aux prix des produits.

La plupart du temps, ce sont les frais de port qui rebutent les clients au moment de finaliser leur achat. Vous pourrez par exemple offrir la livraison gratuite pour les produits les plus légers et plus petits. En ce qui concerne les produits plus lourds et coûteux nécessitant des frais d’expédition plus chers, vous pouvez proposer la livraison gratuite à partir d’un certain montant d’achat. Montrez-vous ingénieux afin d’augmenter votre taux de conversion e-commerce.

14. Renforcez la confiance de vos clients grâce aux indicateurs de confiance

Les références sont un excellent indicateur de confiance. Les références commerciales le sont plus. C’est à dire les marques avec lesquelles vous êtes en collaboration dans l’exercice de vos activités. Vous pouvez donc sous une banderole lister toutes les marques avec lesquelles vous travaillez. En montrant à vos clients que ces marques vous font confiance, ils auront confiance à leur tour. La notoriété de ces entreprises vous apporte une immédiate crédibilité (ou presque).

Augmenter le taux de conversion : en résumé

En fin de compte, nous retiendrons que le taux de conversion est un facteur clé qui contribue au succès ou à l’échec d’un e-commerce. L’augmentation de ce taux est donc très avantageux pour vos activités en tant qu’entreprise e-commerce. Veillez donc à bien mettre en pratique ces 14 points précédemment examinés.